parigotte

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

Le n’importe quoi

In Uncategorized on décembre 5, 2010 at 12:19

Si vous aimez la foule, si vous êtes un adepte du collé-serré, si les odeurs de transpiration de l’été vous manquent, si vous avez passé une trop bonne bonne journée et que vous aimez finir sur une pointe de ras le bol, alors courrez au N’importe quoi.

Dans ce bar parfumé fraîcheur canalisation, aussi bondé que la ligne 13 à 8h00, la première satisfaction est de retrouver vos amis. L’euphorie vous possède quand vous atteignez  le bar et l’extase s’empare de vous  lorsque le serveur daigne vous regarder. Car, à ce moment, vous pourrez enfin réaliser l’un de vos rêves : boire un coup. Sauf si, une furie ou un jeune déjà pochtronné au shots vodka caramel, vous passe devant sans aucune vergogne.

Une fois que vous avez en main votre premier verre (et que 30 minutes se sont déjà écoulés), il faut vous attendre à ce que le contenu de celui-ci s’évapore. A force de bousculades vous avez béni toute la salle avec votre verre sans avoir encore eu la chance de bénir votre gosier.

De retour dans votre coin de salle, (après une heure  de bar fighter), n’essayez pas de discuter, à moins d’avoir un mégaphone greffé dans la gorge ou une expérience comme vendeur à la criée.

Comme ils sont généreux au N’importe Quoi, ils veulent que tout le quartier profite de la musique… Donc il est impossible de communiquer. Cantonnez-vous à de beaux sourires et riez à intervalles réguliers, c’est l’attitude la plus cordiale  à adopter dans ces circonstances.

Si vous voulez vraiment discuter, vous pouvez toujours aller vous enfermer dans le fumoir et passer de fraîcheur pisse à fraîcheur tabac froid.

Le meilleur moment c’est en fait quand le videur vous dit que toute sortie est définitive (sélect attitude tout à fait justifiée)… et que vous le rassurez avec un « Un peu mon n’veux »